Doctolib aurait pu être l’histoire d’une idée française devenue un succès national, l’histoire d’un service en ligne simple mettant efficacement en relation patients et médecins, qui est devenu leader sur son créneau.
C’est bien cette histoire qui est mise en avant par Doctolib, mais la plateforme est en réalité Doctolib est un monopole qui s’est construit dans le silence de l’Autorité de la concurrence qui n’a pas réagit quand Doctolib a racheté son principal concurrent.
Avec l’appui de la Banque publique d’investissement que Doctolib a pu éliminer ses principaux concurrents et être valorisé à plus d’un milliard d’euros

Avec l’appui de la Banque publique d’investissement que Doctolib a pu éliminer ses principaux concurrents et être valorisé à plus d’un milliard d’euros.

C’est aussi avec la décision du gouvernement de lui octroyer dans ses plus grandes lignes l’organisation de la campagne de vaccination en lieu et place de la caisse d’assurance maladie comme dans les autres pays.

Cette situation de quasi monopole laisse les utilisateurs (professionnels et patients) face au danger de se retrouver à la merci d’une application monstre financier qui n’a pas encore rencontré la rentabilité.

Doctolib écrase sa concurrence
Étiqueté avec :