A Marseille, des problèmes pour les loueurs saisonniers.

Laissé sans réglementation pendant de nombreuses années, le secteur locatif Airbnb a explosé à Marseille, au détriment du logement familial.

La Ville commence à se saisir du problème.

“Les appartements disparaissent du circuit des logements familiaux classiques alors qu’on en a un énorme besoin à Marseille. Il y a aussi des rachats de grands logements pour les transformer en studio, ce qui est terrible, car cela crée un vrai manque”, regrette l’élu de la ville Patrick Amico.

Si le centre-ville est particulièrement touché, c’est l’ensemble de Marseille qui est concerné par le phénomène, notamment le littoral où foisonnent les Airbnbs.

« Cela alimente un marché foncier totalement déraisonnable, où les personnes qui ont besoin d’un logement ne peuvent plus se le permettre », déplore Patrick Amico.

A Marseille, des problèmes pour les loueurs saisonniers
Étiqueté avec :